Competitive Intelligence initiatives

35ième Assemb lée Générale - CPCCAF Conference Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones

décembre 2nd, 2009 Posted in Africa, France

plénière_global

Cette 35ième Assemblée s’est tenue du 11 bau 13 Novembre 2009   Abidjan en Côte d’Ivoire. Nous présentons ici le programme de la Journée du 11 Novembre: Journée CPCCAF de la Francophonie économique.

Programme de la jiurnée du 11 Novembre 2009

11 h - 12 h 30 - Séance plénière - L’Intelligence stratégique au service des grappes d’entreprises

14 h 30 15 h 45 - Atelier 1: Indentification des instruments d’analyse et de repérage/ outils et méthodologie

16 h 15 17 h 30 - Atelier 2: Informer et mobiliser les entreprises et animer la filière.

 plénière gens

Séance plénière: Animateur Philippe Clerc, Intervenants Henri Dou (Professeur Emérite, Directeur ATELIS Esc Tours Poitiers, Christophe Eken (Président CCIMA du Cameroun), Agbéyomé Kodjo (Ancien Premier Ministre du Togo, Vice Président du Forum Francophone des Affaires).

Théme: L’intelligence Stratégique au service du développepent des grappes d’enteprises.

La première présentation a été réalisée par le professeur Henri Dou qui a montré comment l’Intelligence Compétitive est utilisée dans différents pays. Il a entre autre exposé le cas de la Corée du Sud dont en 1962 le PNB par habitant était égal   celui du Ghana et qui est aujoiurd’hui la 11 ièle économie du Monde. Il a aussi souligné rôle de l’OMPI l’importance pour le développepent des MPE en Afrique le  (Organisation Mondiale de la propriété Industrielle) avec le programme de développement des PME   partir des acquis de la Propriété Intellectuelle. Monsieur Philippe Clerc  la suite des exposés a fait une synthèse mettant en évidence la nécessité de s’inspirer des bonnes pratiques internationales afin d’étendre celles-ci dans le domaine de la francophonie. L’introduction de l’Intelligence Stratégique peut être réalisée   tous les niveaux et il est certain que cet objectif peut être atteint en mobilisant l’ensemble des capacités de la francophonie. Le développepent de partenariats Public-Privé englobant les institutions d’Etat, la Recherche et l’Industrie est une des clés du développement.

Atelier 1: Identification des instruments d’analyse et de repérage / Outils et méthodologie

Animateur: Bernard Vidal Chef du service base de données des entreprises, CCI de Toulouse

Intervenants: M Bruno van Eeckhout Responsable Région Afrique de l’Ouest Proinvest, M Franck Tapsoba Directeur Général CCI du Burkina Faso, M Ousmane Seck? Chef de projets internationaux CCI de Paris

Dans le développement de grappes d’entreprises le management de l’information est un atout majeur. L’utilisation des nouvelles technologies permet non seulement de travailler   distance mais aussi de développer des collaborations que ce soit dans le domaine économique ou dans celui de la formation.  Les interventions, entre autre avec l’exemple du Burkina Faso ont mis en évidence la nécessité de faire un bilan des actions réalisées et des actions en cours afin que l’ensemble des acteurs puissent bénéficier de ces acquis.

Atelier 2: Informer et mobiliser les entreprises et animer la filière

Animateur: Monsieur Hervé Cronel, Conseiller spécial du Secrétaire Général de la Francophonie chargé des affaires économiques et du développepent durable. Organisation Internationale de la Francophonie.

Intervenants: M Driss Guerraoui Conseiller du Premier Ministre du Royaume du maroc, M Aly Mboup Secrétaire général , CCIA de Dakar, M Amath Soumare Portail Intelligence Economique et Développepent , Président de Sopel Intrenational, M Pierre Paris Consultant.

Au cours de cet atelier a été particulkièrement souligné   partir d’exemples probants le développement de stratégies permettant   partir des avantages compéttifs locaux de renforcer le développement régional. Le porblème de l’appropriation des méthodes et des outils par les entreprises a été souligné. Cela constitue un enjeu majeur pour les développeurs et les instances politiques locales.  Il faut généralement qu’un catalyseur intervienne. Dans ce cadre les rôles d’un animateur ainsi que celui de l’information ciblée (entre autre les brevets) ont été soulignés. Il semble nécessaire de poiuvoir présenter des bilans et non plus des projets qui seront plus ou moins réalisés. Parmi les interventions, celle de Monsieur Driss Guerraoui Conseiller du Premier Ministre du Royaume du Maroc a été particulièrement remarquée.

You must be logged in to post a comment.