Competitive Intelligence initiatives

Covid-19, santé publique et développement : réagir par une nouvelle alliance pour de meilleurs avenirs démocratiques par Marie-Paule Verlaeten et Henri Dou

septembre 1st, 2020 Posted in Europe, France, Nouvelle économie politique

masque 

Un texte de référence ouvrant des perspectives nouvelles dans le domaine de l’économie de la santé, en liaison avec le développement d’une nouvelle économie politique (voir sur le site la catégorie “nouvelle économie politique”).

Accès au texte intégral de l’ouvrage

Résumé 

La pandémie planétaire du virus Covid-19, actuellement en cours, interpelle de nombreux citoyens des pays libéraux, car ils se sentent moins protégés qu’ils ne le pensaient, aujourd’hui que rode la mort, par contamination et que sont possibles des inégalités de traitement dues à des circonstances données. Ils découvrent alors une situation d’économie marchande de la santé, ou de formatage de la décision politique sur la santé publique selon des considérations économiques, c’est-à-dire de concurrence rentable, surtout,  une situation qui ne date pas d’hier ! Une situation marquée par une sécheresse voir cruauté de plus en plus ressentie, sous découverte d’un arrière-plan : un manque de réflexions sociétales sur la vie humaine dont découlent une dévalorisation de la nature et un oubli de besoins cruciaux : être avec la nature et les autres pour s’épanouir à tous les âges. Pour éclairer l’économie marchande de la santé des exemples n’épuisant pas le sujet sont développés. Seront ainsi abordées des questions de logique du développement poursuivi puis de nature sectorielle de ce dernier : un long mouvement favorable à la chimie et enfin, émergeront les notions d’externalités, de risques de système avec leur complexité d’effets sociétaux, et de biens communs dont englobant la santé publique.Pour éclairer l’économie marchande de la santé des exemples n’épuisant pas le sujet seront développés. Seront ainsi abordées des questions de logique du développement poursuivi puis de nature sectorielle de ce dernier : un long mouvement favorable à la chimie et enfin, émergeront les notions d’externalités, de risques de système avec leur complexité d’effets sociétaux, et de biens communs dont englobant la santé publique.

 

 

 

Sorry, comments for this entry are closed at this time.